Alles over kunst

Expo

Autour de Luxembourg Art Week

Colette Dubois

Praktische info

Du 8 au 10 novembre, la cinquième édition de Luxembourg Art Week s’installera dans la Halle Victor Hugo de Luxembourg. La foire d’art contemporain réunit cette année plus de 60 galeries, institutions et associations d’artistes internationales. Elle est accompagnée d’un important programme de conférences centré principalement sur l’art et les politiques culturelles. Les visiteurs de cette jeune foire, vont aussi pouvoir retrouver ou découvrir d’autres lieux et d’autres expositions dans la ville. Dans les galeries, on peut mentionner Jeff Weber chez Erna Hecey, Patrick Saytour chez Ceysson & Bénétière, Thomas Arnolds chez Nosbaum Reding et Wennig & Dambach dans leur espace Projects. La galerie Zidoun-Bossuyt propose une exposition de groupe intitulée Zone dangereuse et Artscape Contemporary s’attache à découvrir la façon dont les artistes femmes voient les hommes avec Female Gaze.

View of the exhibition Anri Sala. Le Temps coudé, 11.10.2019 - 05.01.2020, Mudam Luxembourg. © Photo: Rémi Villaggi | Mudam Luxembourg

Les deux principales institutions luxembourgeoises, le Mudam - Musée d’Art Moderne Grand-Duc Jean et le Casino Luxembourg - Forum d’art contemporain sont partenaires de l’événement et proposent des expositions particulièrement intéressantes. Pendant les journées de la foire, le Mudam présente Snowball, une performance mêlant musique et oeuvre plastique. On peut aussi y voir trois expositions d’envergure. Le monde en mouvement rassemble neuf artistes de générations différentes autour du phénomène du mouvement abordé de manière filmique, cinétique, picturale ou sculpturale. History Keeps Me Awake at Night, la première exposition rétrospective européenne de l’artiste, écrivain et activiste new-yorkais David Wojnarowicz, fera l’objet d’une visite spéciale guidée par Julien Ribeiro les 9 et 10. Enfin, Le temps coudé, l’exposition monographique de l’artiste d’origine albanaise Anri Sala occupe deux étages du musée. Les installations, les films et les dessins récents qu’il propose s’attachent à la notion de distorsion (visuelle, sonore, spatiale ou temporelle) qui traverse chacune de ses œuvres. Le Casino est présent sur le site de la foire avec une carte blanche titrée ‘dispositif(s)’. Dans ses locaux, on peut découvrir l’exposition If Then Else de LAB[au] (voir le compte-rendu de l’exposition dans le numéro 197 de Hart).

La situation géographique de Luxembourg place la ville à proximité de la France et de la Belgique, c’est ainsi que le Centre Pompidou de Metz s’associe à Luxembourg Art Week. Il propose actuellement trois expositions. D’abord Théâtre des métamorphoses de l’artiste allemande Rebecca Horn qui révèle le caractère subtilement surréaliste de son oeuvre. L’exposition Opéra Monde. La quête d’un art total questionne les rapports entre art contemporain et opéra dans une scénographie labyrinthique. Enfin, L’Oeil extatique. Sergeï Eisenstein à la croisée des arts est une (re)découverte d’un des plus importants cinéastes de l’histoire. L’exposition s’attache tant à ses films qu’à ses théories et aux relations que son oeuvre entretient avec les arts et la culture. En Belgique, au domaine du Fourneau Saint Michel, on peut découvrir des oeuvres de Xavier Mary, de Laurent Trézegnies et de Cathy Weyders intégrées à la nature.